A la découverte des réalisations vertes à Fléron !

Après le lancement de campagne fédérale à Louvain-la-Neuve le 27 mai dernier, Ecolo-Fléron a eu la chance d’accueillir ce dimanche 10 juin le lancement de la campagne régionale d’Ecolo. Au programme, une visite thématique de réalisations vertes à Fléron où ECOLO est en majorité depuis deux législatures. Puis, bien sûr, une table d’hôte bien garnie de wapas* ( *tapas à base de spécialités culinaires locales).

La visite consistait en un petit circuit pédestre au centre de Fléron, “Ville à la Campagne”, guidée par Claudy Mercenier, échevin ECOLO.

La première partie de la balade, dans le petit bois attenant au centre ville, met en avant le côté « campagne » de Fléron, ses bois et prairies sur 2/3 de son territoire et aussi ses splendides paysages, omniprésents par la situation de Fléron sur une crête entre Vesdre et Meuse, à l’entrée du Plateau de Herve. Très tôt, Fléron a pris conscience de cet atout nature pour ses habitants et mène une lutte contre l’étalement urbain destructeur.

Commune Maya, zéro-phyto, projet de plantation de 5000 arbres, réseau de balades pédestres dans toutes les zones verdoyantes encerclant le centre, gestion différenciée des espaces verts et agro-pâturage, potagers collectifs et centre de formation au compostage, lutte contre la renouée du Japon, aménagement participatif du parc urbain des Grimonprés…Sont quelques unes des initiatives vertes communales pour préserver et mettre en valeur la campagne à Fléron.

10000000_1784760428280716_1240264693977710592_n - Copie


Fléron, c’est aussi un pôle secondaire de l’agglomération liégeoise comme Herstal, Ans et Seraing, et le côté « ville » est bien présent. Il comporte un centre commerçant important et un pôle scolaire. De nombreux bus relient Fléron notamment à Liège et Verviers, et aussi directement au Sart Tillman ou à la gare des Guillemins. Le bus TEC n°10 Liège/Fléron est la 2e ligne la plus fréquentée de l’agglomération liégeoise. Si la route N3 qui traverse Fléron de part en part est très fréquemment congestionnée, un autre axe de communication se développe en parallèle et traverse aussi toute la commune, c’est le RAVEL. Cyclistes et piétons y sont de plus en plus nombreux. La gestion, la sécurisation et l’entretien propreté du Ravel ont fait l’objet de plusieurs initiatives originales au niveau des formes et couleurs mais aussi du réseau de solidarité et d’insertion des travailleurs.

 

10000000_2101387846768348_8560864354965127168_n - Copie

La presque totalité des équipements collectifs de Fléron est située le long du RAvEL ainsi que de nombreux quartiers d’habitat et deux zones d’activité économique pour PME. C’est pourquoi plusieurs nouvelles venelles sont créées pour relier les quartiers au RAVEL et éviter tout détour pour emprunter celui-ci. Ces réalisations sont notamment financées par les promoteurs des projets immobiliers attenants au RAvEL sous la forme de « charges d’urbanisme » imposées par la commune lors de la délivrance des permis d’urbanisme.

Vu sa proximité avec Liège et ses atouts campagne, Fléron est aujourd’hui très attractif et doit faire face à une forte pression immobilière, soit une augmentation de 20% du nombre de logements d’ici à 2030. Grâce aux impulsions de la politique communale d’aménagement du territoire, la presque totalité des nouveaux quartiers et ensembles immobiliers se situe le long du RAVEL et de la N3. Le côté campagne est donc globalement préservé et une mobilité alternative peut progressivement s’articuler autour du RAVEL et des transports en commun. Ces quartiers sont orientés vers des aménagements verts et durables. La gestion de l’eau, la mobilité douce, les espaces verts, la mixité sociale, les économies d’énergie… sont des critères auxquels doivent répondre les promoteurs. De plus, une obligation communale aux promoteurs de réaliser 1/3 des nouveaux logements sur le modèle de « logement adaptable » pour personnes à mobilité réduite, permet à la commune d’anticiper plus sereinement les problèmes annoncés quant au  vieillissement de la population, et sans avoir dépensé un euro d’argent public.

10000000_238207940271897_7088667853590626304_n

Les deux dernières étapes de la balade se situent dans le centre urbain de Fléron, qui fait l’objet d’une vaste opération de revitalisation. Un Master Plan étudié en début de législature sert de guide aujourd’hui à tous les projets dans son périmètre. On y trouve la création d’une « maison urbaine » ou maison des associations, du tourisme et de la mobilité, située le long du RAVEL et à la croisée de l’axe vers les écoles, le nouveau parc et les arrêts de bus.

10000000_198131340824692_1561878506596466688_n

L’espace vide au centre de Fléron au croisement du RAVEL et de la N3 – résultat malheureux de la démolition de l’ancienne gare et d’habitations pour la réalisation d’un parking dans les années 90 – est en cours de revalorisation grâce au Master Plan. En projets et négociations actuellement, l’aménagement d’une grande place publique, de nouveaux logements, parkings et commerces au centre ville sur les friches de sites d’activités économiques désaffectés ou en mutation. Cette opération est aussi l’occasion de préserver et de mettre en valeur d’anciennes demeures à caractère patrimonial, témoins de l’histoire locale.

10000000_177096209799725_7251522555209580544_n

 

Retour au point de départ, en empruntant la ruelle d’accès au pôle scolaire et au parc.  Cette ruelle est nouvellement aménagée en Espace Rencontre. Plus de trottoir, tous les usagers se partagent l’espace rue de plein pied. Vue également sur la première rue en SUL pour les cyclistes à Fléron (première d’une longue série en cours d’aménagement).

10000000_1009328225909223_8185983619207004160_n

Fléron Vert c’est aussi, une entreprise d’insertion sociale mise en place par le CPAS, des logements d’accueil pour réfugiés, une Agence locale pour l’Emploi active et innovante, l’adhésion à la Convention des Maires et un Plan d’Actions Energie durable et Climat pour la réduction de 40% des émissions de CO2 (2006 / 2030), une CCATM dynamique et participative, un nouvelle crèche… des membres d’une locale ECOLO qui s’investissent depuis 20 ans dans tous les rouages de la commune pour la rendre plus durable.

La balade dure de 1 heure à 1h30 et peut être reprogrammée pour tout groupe qui en fait la demande.